• Brigitte Bontemps

La fin e(s)t le début - Voeux 2016


La fin de l'année approche à grands pas.

Le début d'une année nouvelle frappe à notre porte.

Le début est déjà dans la fin.

La fin est déjà dans le début.

Alors, comment choisissons-nous de fermer la boucle 2015 ?

Quelle(s) autre(s) boucle(s) allons-nous fermer ?

(Un cycle ne se fermera que si nous nous plaçons en son centre : si nous sommes

centrés :-)

Quelle(s) boucle(s) souhaitons-nous ouvrir en 2016 ?

Quels projets aimeriez-vous concrétiser ?

En octobre dernier, Monique Gérardin a concrétisé une nouvelle oeuvre, aux éditions Haona ; c'est un recueil de poèmes, Entre l'espace d'un instant.


Ce soir est la nuit la plus longue de l'année.

Cette nuit, qui se place dans cette période merveilleuse de l'Avent, (en latin, adventus, l'avènement), précède la nuit de Noël.

Au coeur de cette obscurité, la lumière veille.

La lueur se prépare à jaillir du plus profond de notre être.

Pour célébrer cette Lumière, voici un chant traditionnel catalan.

C'est un chant de Noël qui symbolise la paix.

Les oiseaux glorifient la naissance de l'Enfant.

Je vous laisse découvrir comment la mélodie du merle s'accorde avec le violoncelle, à moins que ce ne soit l'inverse.

Le chant des oiseaux, El Cant Dels Ocells


Et pour terminer, je reprendrai les vœux de Jacques BREL :

"Je vous souhaite des rêves à n'en plus finir

et l'envie furieuse d'en réaliser quelques uns.

Je vous souhaite d'aimer ce qu'il faut aimer et d'oublier ce qu'il faut oublier.

Je vous souhaite des passions, je vous souhaite des silences.

Je vous souhaite des chants d'oiseaux au réveil et des rires d'enfants.

Je vous souhaite de respecter les différences des autres,

parce que le mérite et la valeur de chacun sont souvent à découvrir.

Je vous souhaite de résister à l'enlisement, à l'indifférence

et aux vertus négatives de notre époque.

Je vous souhaite enfin de ne jamais renoncer à la recherche,

à l'aventure, à la vie, à l'amour,

car la vie est une magnifique aventure

et nul de raisonnable ne doit y renoncer sans livrer une rude bataille.

Je vous souhaite surtout d'être vous, fier de l'être et heureux,

car le bonheur est notre destin véritable."

(Europe 1, 1er janvier 1968)


This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now